Journée d’étude du 16/06/2018. Montaigu, un patrimoine et une histoire millénaires

Journée organisée par Maurice Mignet, Thierry Heckmann, Gilbert de Guerry

le château de Montaigu

Montaigu n’est pas une ville neuve. Malgré ses petites dimensions, étant limité à ses anciens remparts, il fut une place frontière du Poitou face à la Bretagne longtemps indépendante, et aussi le lieu des assemblées des “Marches communes” qui, jusqu’à la Révolution, jouirent de libertés et de droits particuliers.

Devenu révolutionnaire à partir de la fin de l’année 1793, il a été visité à ce titre par Clemenceau au pouvoir en 1906, mais a depuis le milieu du XXe siècle dépassé les clivages d’autrefois. Depuis il jouit d’un fort essor économique et, en 2019, la nouvelle commune de “Montaigu-Vendée” réunira les actuels Boufféré, La Guyonnière, Montaigu, St-Georges-de-Montaigu et St-Hilaire-de-Loulay, et comptera 21 000 habitants.

 Ouverture de la journée d’étude par M. Antoine Chéreau, Maire de Montaigu

Communications :

Topographie-Histoire-Patrimoine de Montaigu, par Maurice Mignet, auteur des notices documentées relatives à Montaigu dans le “Dictionnaire toponymique” des Archives de la Vendée, et des différents chapitres détaillés de son histoire dans son “Dictionnaire des communes”.

Montaigu et les Marches communes de Bretagne et du Poitou avant la Révolution, par Mireille Bossis, docteur ès-lettres, chercheur honoraire à Paris-Diderot. Autonomes depuis le Haut Moyen Âge, les Marches enverront en 1789 leurs propres députés aux États généraux…

Jean-Victor Goupilleau, un républicain montacutain dans la tourmente par Mme Martine Ehlermann-Gandrillon, qui prépare l’édition des lettres reçues de son frère Jean-Victor par le “représentant du peuple” Philippe-Charles-Aimé Goupilleau, dit de Montaigu.

Montaigu, un pôle de la logistique et du transport, par M. Bruno Durand, enseignant-chercheur à Paris-Nanterre : un secteur dont le rôle a été déterminant dans l’essor économique de la ville et de la Vendée dans la seconde moitié du XXe siècle.

La Résistance et Montaigu, par M. André Coutaud, qui a réuni documentation et témoignages sur l’Occupation à Montaigu, qui s’avère avoir été avec les communes voisines un lieu emblématique de la Résistance en Vendée.

Après-midi : découverte d’une longue histoire et d’un patrimoine insoupçonnés de Montaigu…

visite de la vieille ville et de ses abords, guidée par Maurice Mignet (circuit : 3,1 km ; avec une pause à mi-parcours)

 

 

Ce contenu a été publié dans Journées d'étude, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.